František Kupka

1871 (Opocno, en Bohême orientale) / 1957 (Puteaux)

Déjà en 1905, Kupka écrivait : « On n’a pas besoin de copier des arbres alors qu’on en voit des mieux faits dans la réalité sur le chemin des galeries (…) Je peins, oui, mais seulement des conceptions (…) des synthèses, des accords et ainsi de suite… » Affilié au « Groupe de Puteaux » et en 1912 à la création de « La Section d’or », Kupka fait partie des artistes post-cubistes, avec Villon, Duchamp, Metzinger, Picabia ou Loth, qui revendiquent la singularité de leur démarche. Il évoque en peinture, comme Arp en sculpture, la condition spirituelle de l’artiste voyant. Dans les années 1930, éclaireurs de l’art concret, ils seront réunis avec Herbin pour la création du mouvement « Abstraction-Création » qui donnera naissance au « Salon des Réalités Nouvelles ».




Visuel :
František Kupka
Autoportrait
1910, huile sur toile, 46 x 55 cm
Národní galerie, Prague

© Adagp, Paris 2018
© National Gallery in Prague 2018





 Retour     |      Haut de page