Nouveau parcours permanent du Musée d'art moderne de la ville de Paris

Nouveau parcours permanent du Musée d'art moderne de la ville de Paris : VINYL NAVAJO 1, 105 x 70 cm, 1969    Nouveau parcours permanent du Musée d'art moderne de la ville de Paris : Accrochage de Meurice au MAM    Nouveau parcours permanent du Musée d'art moderne de la ville de Paris : Accrochage de Meurice au MAM   


L'exposition


Nouveau parcours permanent du Musée d'art moderne de Paris


Le musée d'art moderne de la ville de Paris propose un nouveau parcours pour son exposition permanente, gratuite et ouverte à tous les amateurs d'art. Il a récemment acquis une importante donation d’œuvres qui viennent s'ajouter à une collection déjà conséquente, composée notamment de Delaunay, Picasso, Braque, Matisse, Freundlich, Rouault, Vuillard...

Toute la richesse du MAM est là : il vit et ne cesse de s'étoffer de nouvelles collections, dont les acquisitions et les legs sont en perpétuel mouvement. Des œuvres malheureusement trop rarement exposées s'installent alors entre les tableaux phares et emblématiques qui font la richesse du musée. Pour l'exposition « Des corps, des écritures. Regard sur l'art d'aujourd'hui », l'accrochage présente des œuvres créées par des artistes contemporains entre 1973 et 2022. Le parcours renvoie à la fois à l'écriture comme forme d'expression, mais aussi au corps face aux contraintes sociétales qu'il subit, tel que la pandémie de la Covid-19. Les photographies d'Esther Ferrer (1937) s'étalent avec les installations sonores et visuelles d'Özgür Kar (1992), présentant des objets hétéroclites mais avec un discours commun : faire s'interroger sur notre liberté et notre rapport à l'intimité.
Par la suite, une déambulation entre plusieurs salles thématiques de l'histoire de l'art (comme « Abstractions » ou « Fauves, post-impressionnistes et autres coloristes ») se mêlent à des salles monographiques dédiées à des artistes tel que Jean-Michel Meurice (1938). Françoise Marquet-Zao – présidente de la Fondation Zao Wou-Ki – a en effet légué au MAM en 2022 des œuvres de Meurice en mémoire de l’amitié qui le liait à l'artiste chinois Zao Wou-ki (1920-2013). Cette donation a pour vocation de faire découvrir l'évolution du parcours pictural de Meurice depuis la fin des années 1960. Le visiteur peut admirer plusieurs de ses toiles constituées de tissus vinyles découpés reproduisant des motifs de la culture navajo, mais aussi ses variations sur toile – notamment celles avec la répétition de fines bandes de couleurs vives tracées à la règle. Une des œuvres présentées est caractéristique de son travail des années 1980 : il se plaisait à intégrer le motif végétal en utilisant des plantes comme pochoirs. Cette nouvelle acquisition explore de manière novatrice et surprenante les tendances actuelles des artistes de la scène artistique contemporaine.

Lolita Fragneau

Quand


09/06/2022 - 31/12/2022
 Retour     |      Haut de page