Gérard Deschamps. Peinture Sans Peinture.

Gérard Deschamps. Peinture Sans Peinture. : MitsubishiArtPassion © Gérard Deschamps    Gérard Deschamps. Peinture Sans Peinture. : Deschamps-salle4 (3) - Vue de l’exposition Gérard Deschamps – Peinture sans peinture, © photo Cathy Christiaen, Ville de Dunkerque    Gérard Deschamps. Peinture Sans Peinture. : Deschamps-salle2 (9) - Vue de l’exposition Gérard Deschamps – Peinture sans peinture, © photo Cathy Christian, Ville de Dunkerque   


L'exposition


Bénéficiant d’une moindre notoriété que ses pairs Arman, César ou Villeglé avec lesquels il a participé au Nouveau Réalisme – dont il a vécu la dissolution par le critique Pierre Restany en 1970 comme autoritaire, considérant ce mouvement comme un été d’esprit –, Gérard Deschamps partage avec ces artistes une vocation à prolonger la peinture par d’autres moyens. Peut-être y est-il d’ailleurs le plus attaché, lorsqu’on s’attarde sur les questions picturales qui traversent sa production, à l’exemple du plissé qu’il aborde en prenant à rebours la virtuosité dès la fin des années 1950. Mais Deschamps reste difficile à situer, à l’image de ses œuvres précoces où des tissus s’engluent dans une peinture épaisse, semblant autant dialoguer avec l’art informel d’après-guerre qu’avec la couleur projetée des Tirs de Niki de Saint Phalle. Ces correspondances multiples qu’évoque son œuvre se retrouvent tout au long de son parcours : parmi elles, il faut sans doute retenir celle avec les signes frontaux de Jean-Pierre Raynaud, qui a d’ailleurs prêté plusieurs de ses pièces pour cette exposition. De fait, ses compositions agrégeant toute une batterie de pièces de lingerie appellent la comparaison avec les Accumulations d’Arman, qui leur sont contemporaines.

Extrait de l'article de Tom Laurent, publié dans le N°95 de la revue Art Absolument.

Quand


19/09/2020 - 07/03/2021

Les artistes


 Retour     |      Haut de page