Saison Ipoustéguy, centenaire 2020

Saison Ipoustéguy, centenaire 2020 : Calice bronze poli à deux éléments 1970,coll. Ipousteguy © Juliette Bailly, Ind. Ipousteguy ©ADAGP Paris 2020-2021    Saison Ipoustéguy, centenaire 2020 : Terre bronze 196 2coll. Ipousteguy © Vincent Baillais, Ind. Ipousteguy ©ADAGP Paris 2020-2021    Saison Ipoustéguy, centenaire 2020 : Scène comique de la vie moderne, bronze et téléphone, 1976, h.220 x l.125 x pr.125 cm, coll. Ipousteguy, © Serge Domini Editeur, cliché Jacques Guérard ©ADAGP Paris 2020 2021   


L'exposition


Ipoustéguy, dont l’œuvre n’est pas reconnue comme il serait légitime qu’elle le soit en France, est pourtant célèbre en Allemagne, en Italie, en Pologne, aux États-Unis et même en Australie. Le département de la Meuse fête le centenaire de sa naissance (1920-2006) en déployant dans sept lieux la richesse de sa création sculptée, peinte et dessinée.
On redécouvre aujourd’hui une œuvre à la postmodernité surprenante, où la provocation et l’érotisme s’incarnent dans le maniérisme tonique, nerveux de corps lisses qui annoncent l’hyperréalisme. Impressionné lors d’un voyage à Mistra par les ruines et les sculptures de la Grèce antique, Ipoustéguy découpe l’anatomie comme une mécanique de belle bagnole, comme autant de pièces qu’on assemble. Il révolutionne les points d’appui qui allègent le dispositif. La narration, le déséquilibre et les acrobaties des corps sont retenus par des éléments abstraits de tubes qui se courbent à l’image de frites en mousse flottante ou de boyaux. Bouée pour se maintenir mais aussi prolongement phallique, Ipoustéguy répond à son époque reliée à la société de consommation comme le fœtus à sa mère.
Extrait de l'article de Laurence d’Ist publié dans le N°94 de la revue Art Absolument.

Quand


19/09/2020 - 18/12/2020

Les artistes


Ipoustéguy
 Retour     |      Haut de page