La Libération de la peinture

La Libération de la peinture : Georges MATHIEU Obscuration, 1952 Huile sur toile 129,8 x 195 cm Inv. FGA-BA-MATHI-0005 © Fondation Gandur pour l’Art, Genève. Photographe : Sandra Pointet / © ADAGP, Paris, 2020   


L'exposition


Après-guerre, peintures de l’indicible

Au lendemain de la Libération, l’art porte les séquelles de la guerre et de la difficile reconstruction. Sans réponse « normée » face à l’horreur, c’est un autre langage, informel, lyrique ou gestuel, que développent certains artistes, dont rend compte l’exposition du Mémorial de Caen pensée par Yan Schubert et Bertrand Dumas, conservateurs de la Fondation Gandur pour l’Art d’où sont issues ses 75 œuvres.

Extrait de l'article de Emma Noyant publié dans le N°94 de la revue Art Absolument.

Quand


14/07/2020 - 31/01/2021

Les artistes


 Retour     |      Haut de page