La Ronde

La Ronde : Valérie Belin, the Stranger (série All star), 2016, © Courtesy de l’artiste et galerie nathalie obadia, Paris/Bruxelles    La Ronde : Stefano Bianchi, Straccio n°2, 2004    La Ronde : La troisième calamité (Hanoi), affiches, 2016 © Simon Boudvin   


L'exposition


Pour cette quatrième édition de la Ronde, la métropole de Rouen a invité treize artistes contemporains à dialoguer avec les collections permanentes de ses huit musées. L’initiative est ambitieuse, il s’agit d’investir des édifices chargés d’histoire comme le classique musée des Beaux-Arts, le cabinet de curiosités XIXe siècle qu’est le muséum ou l’ancienne église désaffectée du Secq des Tournelles. Dans cette dernière, Simon Boudvin présente un relevé graphique de grilles de fenêtres vues à Hanoi, en écho à la collection de ferronnerie qui s’y trouve. Au musée de la Céramique, Charlotte Coquen introduit son arc-en-ciel décoratif au sein d’un service de table du cru, faisant ressortir la désuétude de ces objets, dont la fonction n’est plus qu’esthétique. D’autres associations semblent moins évidentes, tel Miquel Mont présentant une Peinture emmurée Paysage qu’il affirme « sans sujet, sans qualité, sans émotion ni affect », soit réduite à sa concrétude, près de tableaux de peintres comme Guillaumin, affairé à l’impression… L’événement permet encore de voir aux Beaux-Arts sept des onze portraits de la série AllStar réalisée en 2016 par Valérie Belin. Dérogeant à la règle de l’inscription in situ et disposant d’une salle pour elle seule, son œuvre ne pouvait qu’être autonome : la contradiction qui s’y lit entre l’expressivité des couleurs et des comics et l’inscription en surimpression de visages de femmes en retenue renvoie à un espace mental surchargé d’informations, assailli par ce qui l’entoure…


Extrait de l'article d'Emma Noyant, publié dans le N°87 de la revue Art Absolument.
Parution le 11 mars 2019

Quand


25/01/2019 - 25/03/2019


Les artistes


 Retour     |      Haut de page