Josep Grau-Garriga

1929 ( Sant Cugat del Vallès) / 2011 (Saint-Mathurin-sur-Loire)
Galerie de l'artiste

De l’âme de Miró, Grau-Garriga retient la conception magique de l’œuvre d’art, capable de transformer la tapisserie en objet de pouvoir. De son contemporain Antoni Tàpies, il extrait un art pauvre et humble devant la toute-puissance de la matière. Signifiante et provocante, la création garriguienne procède par collage, empâtement et grattage, pour dire la condition humaine et le tragique de l’histoire. Devenues « champs de bataille où les blessures se multiplient à l’infini » (Tàpies), ses œuvres de sac et de corde, blessées, arrachées, déchirées, effilochées, détruites, jaillissent telles des textures de cris, des soleils de nuit et des nuits de feu, des solitudes au désert et des déserts de sang.


L’œuvre de Josep Grau-Garriga est aussi représenté par la galerie Michel Soskine, Inc.



Ses numéros


Numéro 101


 Retour     |      Haut de page