Monique Frydman

1943 (Nages (Tarn))
Living in : Paris et Senantes
Working in : Paris et Senantes
Artist's webSite
Artist's gallery

À partir des années 1980, Monique Frydman renonce à la figuration pour l’abstraction, œuvrant par séries de couleurs tour à tour vives et enténébrées dont elle sonde densité, vibration et dia-phanéité. À la question « votre définition de la peinture ? », elle répond : « Une autre forme de connaissance du réel. » Comme dans le Colorfield Painting de l’Américain Rothko, surtout attentif à la profondeur expressive de ses toiles, c’est la sensation traduite en actes du peintre qu’exhale cette peinture charnelle, où « la toile reçoit le pigment par imprégnation et le pastel par frot-tage », comme l’écrit Camille Morineau.



Artist's issues


Issue 89






 Go back     |      Back on the top