Pour recevoir nos informations, inscrivez-vous à notre newsletter

Actuellement chez votre libraire et votre Marchand de journaux




Artiste à la Une

Paul Gauguin
"A la fois précurseur de la modernité et inventeur du ...

En savoir plus

Artiste à la Une

Marine Joatton
Découverte en 2006 grâce à ses dessins lors de l’exposition ...

En savoir plus

Artiste à la Une

Jérôme Zonder
Des scènes étranges, parfois insoutenables, des figures souvent inquiétantes, des ...

En savoir plus

Artiste à la Une

Gilgian Gelzer
Gilgian Gelzer peint, photographie, mais surtout dessine. Ce « fou ...

En savoir plus

Artiste à la Une

Hessie
À l’époque où son mari, le peintre Dado, exposait à ...

En savoir plus

Exposition à la une

Exposition à la une

Kiefer – Rodin. Cathédrales
14/03/2017 - 22/10/2017
(Paris)

En savoir plus

Exposition à la une

L'Afrique des routes
31/01/2017 - 12/11/2017
(Paris)

En savoir plus

Exposition à la une

Le Baiser, de Rodin à nos jours
08/04/2017 - 17/09/2017
(Calais )

En savoir plus

Exposition à la une

Vivantes natures
22/05/2017 - 05/11/2017
(Biron)

En savoir plus

Exposition à la une

Francis Bacon / Bruce Nauman. Face à face
01/07/2017 - 05/11/2017
(Montpellier)

En savoir plus

Exposition à la une

Llewellyn Xavier - Célébration
04/06/2017 - 27/09/2017
(Le François )

En savoir plus

Vidéo à la une

Visite d'atelier - Philippe Cognée
Artiste : Philippe Cognée
Réalisateur : Guillaume de Roquemaurel
Durée : 4,06 ...

En savoir plus

Vidéo à la une

La révélation du geste
Artiste : Najia Mehadji
Réalisateur : Guillaume de Roquemaurel
Lieu : ...

En savoir plus

Produit à la une

Palettes, l’intégrale
Une collection de 50 films pour redécouvrir et comprendre 50 ...

En savoir plus

Produit à la une

Offre Découverte 6 mois
Offre découverte : pour 6 mois d'abonnement, soit 3 numéros ...

En savoir plus

Produit à la une

Tel Aviv IC
De Philippe Cognée. 2013, linogravure originale sur vélin d’Arches 270 gr., ...

En savoir plus

Produit à la une

Étude pour Extases (Marie de l’Incarnation)
De Ernest Pignon-Ernest. 2013, lithographie sur vélin d'Arches 270 gr. ...

En savoir plus

Produit à la une

Blue drips
De JonOne 2014, lithographie sur papier BFK Rives 270 gr. Deux versions ...

En savoir plus

Produit à la une

Seven Clouds
de Mark Brusse Seven Clouds. 2014, lithographie originale sur papier Hanemühle 300 g, ...

En savoir plus

Produit à la une

Autoportrait ancien 2015
De Carole Benzaken 2015, lithographie sur papier BFK Rives 270 gr. Dimensions ...

En savoir plus

Produit à la une

Christian Lapie / Les Métamorphes
Christian Lapie / Les Métamorphes Éditions Art Absolument // 208 pages // ...

En savoir plus

Produit à la une

Sans titre
De Ayman Baalbaki. 2017,lithographie sur papier BFK Rives 270 gr ...

En savoir plus

Actualités à la une

Ouverture de l'Espace Art Absolument le 14 septembre 2017
Nous sommes heureux de vous annoncer l'ouverture de notre Espace ...

En savoir plus

L’apostrophe muette – Essai sur les portraits du Fayoum

L’apostrophe muette – Essai sur les portraits du Fayoum



Acheter avec notre partenaire Amazon

Jean-Christophe Bailly
Éditions Hazan


Cet ouvrage se présente comme une tentative d’interprétation des « portraits du Fayoum », ces portraits de momies de l’Égypte romaine qui, malgré leur nom, ne proviennent pas d’un site historique délimité mais de plusieurs. Ces portraits sont exceptionnels à plus d’un titre : ce sont les plus anciens connus au sens moderne du terme (représentation exacte d’un être humain) et constituent, avec ceux de Pompéi, le seul ensemble étendu de peinture antique grecque ou romaine qui nous reste. « Errant » entre deux voire trois civilisations, ils sont aussi l’un des plus anciens témoignages existants du contact et de la fusion entre plusieurs aires culturelles différentes. Exceptionnels enfin, parce qu’ils représentent une bouleversante frise discontinue de visages évadés et de leur mort et de leur vie. Ni héroïsés, ni symboliques, ni génériques, ces portraits constituent une énigme qu’essaie de résoudre l’auteur. Où ont-ils été réalisés ? Par quels artistes ? Ont-ils eu, avant de rejoindre la tombe, une fonction domestique, un usage préfunéraire ? Ont-ils été effectués de mémoire ? Du vivant des modèles ? Énigmatiques, ces visages sérieux semblent ne rien attendre, ne rien prétendre. Ils n’ont aucun message à nous adresser. Ce qu’ils nous offrent, ils le gardent pour eux. Ils sont dans le silence, avec le silence. Ils montrent qu’ils voyaient, qu’ils étaient le vivant mais leurs yeux, grands ouverts, ne nous voient pas et sont aveugles à notre temps. Ils nous disent « ce que c’était que d’être » en ces temps-là, en ces lieux-là. Sans anecdote, sans mise en scène. Entre ritualisme millénaire et apparition du christianisme, les portraits du Fayoum s’inscrivent dans une période de transition décrite par l’auteur comme un bricolage religieux. Un bricolage de désinvolture, d’incertitude et de désarroi dont, en leur dénuement évadé, les portraits du Fayoum sont les reflets muets. Scientifique, l’ouvrage de Jean-Christophe Bailly « ose » également la poésie et la métaphysique. Ce texte inspiré et érudit permet d’approcher au plus près ces portraits et de les situer dans l’ensemble de l’art et de la pensée antique.

Juliette Chegaray