Pour recevoir nos informations, inscrivez-vous à notre newsletter

Actuellement chez votre libraire et votre Marchand de journaux




Artiste à la Une

Miguel Chevalier
« Depuis vingt-cinq ans, je développe une œuvre utilisant les ...

En savoir plus

Artiste à la Une

Claude Monet
Avec Manet, Pisarro ou encore Cezanne, il est l'un des ...

En savoir plus

Artiste à la Une

Abdallah Benanteur
Dans le célèbre roman de l’an mil Le Dit du ...

En savoir plus

Artiste à la Une

ORLAN
"Le corps est politique, ce qui ressort de la sphère ...

En savoir plus

Artiste à la Une

Nicolas Schöffer
Nicolas Schöffer était moderne, même visionnaire. Certes, son travail nous ...

En savoir plus

Artiste à la Une

Renaud Auguste-Dormeuil
"À considérer le sens de votre démarche, il apparaît que ...

En savoir plus

Artiste à la Une

Lubaina Himid
Les figures et les motifs de Lubaina Himid sont des ...

En savoir plus

Artiste à la Une

Antonio Recalcati
Dans les métropoles du futur, qu’elles soient à Milan, Paris, ...

En savoir plus

Artiste à la Une

Marc Devade
Membre du groupe Supports/Surfaces – dont la courte existence, depuis ...

En savoir plus

Exposition à la une

Exposition à la une

AFRIQUES Artistes d'hier et d'aujourd'hui
21/01/2018 - 06/06/2018
(Le François )

En savoir plus

Exposition à la une

Cobra - La couleur spontanée
10/03/2018 - 10/06/2018
(Le Mans Cedex 9)

En savoir plus

Exposition à la une

Exposition à la une

Corot - Le peintre et ses modèles
08/02/2018 - 08/07/2018
(Paris)

En savoir plus

Exposition à la une

Jules Adler - Peintre sous la IIIe République
03/03/2018 - 21/05/2018
(Évian-les-Bains)

En savoir plus

Exposition à la une

Gaelle Chotard - Ce qui me traverse
20/03/2018 - 16/06/2018
(Paris)

En savoir plus

Vidéo à la une

Visite d'atelier - Philippe Cognée
Artiste : Philippe Cognée
Réalisateur : Guillaume de Roquemaurel
Durée : 4,06 ...

En savoir plus

Vidéo à la une

La révélation du geste
Artiste : Najia Mehadji
Réalisateur : Guillaume de Roquemaurel
Lieu : ...

En savoir plus

Produit à la une

Offre Découverte 6 mois
Offre découverte : pour 6 mois d'abonnement, soit 3 numéros ...

En savoir plus

Produit à la une

Tel Aviv IC
De Philippe Cognée. 2013, linogravure originale sur vélin d’Arches 270 gr., ...

En savoir plus

Produit à la une

Sans titre
De Ayman Baalbaki. 2017,lithographie sur papier BFK Rives 270 gr ...

En savoir plus

Actualités à la une

Bourse Révélations Emerige 2018 – Appel à candidatures
Créée en 2014 par Laurent Dumas, président du groupe éponyme, ...

En savoir plus

Actualités à la une

« 3 dames abattent leur carte »
Rencontre, débat avec Carole Benzaken, Tania Mouraud et Mâkhi Xenakis ...

En savoir plus

Actualités à la une

Drawing Now Art Fair 2018
À l’exemple d’Abdelkader Benchamma, primé lors de l’édition 2015 de ...

En savoir plus

Actualités à la une

Art Paris Art Fair 2018
Pour les vingt ans d’Art Paris Art Fair, François Piron ...

En savoir plus

L’apostrophe muette – Essai sur les portraits du Fayoum

L’apostrophe muette – Essai sur les portraits du Fayoum



Acheter avec notre partenaire Amazon

Jean-Christophe Bailly
Éditions Hazan


Cet ouvrage se présente comme une tentative d’interprétation des « portraits du Fayoum », ces portraits de momies de l’Égypte romaine qui, malgré leur nom, ne proviennent pas d’un site historique délimité mais de plusieurs. Ces portraits sont exceptionnels à plus d’un titre : ce sont les plus anciens connus au sens moderne du terme (représentation exacte d’un être humain) et constituent, avec ceux de Pompéi, le seul ensemble étendu de peinture antique grecque ou romaine qui nous reste. « Errant » entre deux voire trois civilisations, ils sont aussi l’un des plus anciens témoignages existants du contact et de la fusion entre plusieurs aires culturelles différentes. Exceptionnels enfin, parce qu’ils représentent une bouleversante frise discontinue de visages évadés et de leur mort et de leur vie. Ni héroïsés, ni symboliques, ni génériques, ces portraits constituent une énigme qu’essaie de résoudre l’auteur. Où ont-ils été réalisés ? Par quels artistes ? Ont-ils eu, avant de rejoindre la tombe, une fonction domestique, un usage préfunéraire ? Ont-ils été effectués de mémoire ? Du vivant des modèles ? Énigmatiques, ces visages sérieux semblent ne rien attendre, ne rien prétendre. Ils n’ont aucun message à nous adresser. Ce qu’ils nous offrent, ils le gardent pour eux. Ils sont dans le silence, avec le silence. Ils montrent qu’ils voyaient, qu’ils étaient le vivant mais leurs yeux, grands ouverts, ne nous voient pas et sont aveugles à notre temps. Ils nous disent « ce que c’était que d’être » en ces temps-là, en ces lieux-là. Sans anecdote, sans mise en scène. Entre ritualisme millénaire et apparition du christianisme, les portraits du Fayoum s’inscrivent dans une période de transition décrite par l’auteur comme un bricolage religieux. Un bricolage de désinvolture, d’incertitude et de désarroi dont, en leur dénuement évadé, les portraits du Fayoum sont les reflets muets. Scientifique, l’ouvrage de Jean-Christophe Bailly « ose » également la poésie et la métaphysique. Ce texte inspiré et érudit permet d’approcher au plus près ces portraits et de les situer dans l’ensemble de l’art et de la pensée antique.

Juliette Chegaray