Pour recevoir nos informations, inscrivez-vous à notre newsletter

Actuellement chez votre libraire et votre Marchand de journaux




Artiste à la Une

David Hockney
David Hockney est à l’Occident ce que sont Hokusaï et ...

En savoir plus

Artiste à la Une

Anita Molinero
"Dans les années 1990, mon travail réutilisait du plastique et ...

En savoir plus

Artiste à la Une

Kim Tschang Yeul
On l’appelle Maître Kim. Pour l’identifier au regard de son ...

En savoir plus

Artiste à la Une

Camille Pissarro
En 1866, le jury du Salon s’est sans doute résigné ...

En savoir plus

Artiste à la Une

Wenzel Hablik
Hablik n’a rien du soldat inconnu. Alors qu’il fréquente Boccioni ...

En savoir plus

Exposition à la une

Le mystère des frères Le Nain
22/03/2017 - 26/06/2017
(Lens)

En savoir plus

Exposition à la une

Exposition à la une

David Hockney
09/02/2017 - 29/05/2017
(London )

En savoir plus

Exposition à la une

Franta
12/05/2017 - 15/06/2017
( Saint Paul de Vence)

En savoir plus

Exposition à la une

Jorge Camacho
20/04/2017 - 20/06/2017
(Paris)

En savoir plus

Exposition à la une

Rodin. L’exposition du centenaire
22/03/2017 - 31/07/2017
(Paris)

En savoir plus

Exposition à la une

Kiefer – Rodin. Cathédrales
14/03/2017 - 22/10/2017
(Paris)

En savoir plus

Exposition à la une

Exposition à la une

Anita Molinero. La Grosse Bleue
22/04/2017 - 27/05/2017
(Paris)

En savoir plus

Exposition à la une

Exposition à la une

Exposition à la une

Bernard Plossu L’Heure immobile
20/05/2017 - 18/06/2017
(Toulon)

En savoir plus

Exposition à la une

À pied d'œuvre(s)
31/03/2017 - 09/07/2017
(Paris)

En savoir plus

Exposition à la une

Le Baiser, de Rodin à nos jours
08/04/2017 - 17/09/2017
(Calais )

En savoir plus

Exposition à la une

David Hockney
20/05/2017 - 13/07/2017
(Paris)

En savoir plus

Exposition à la une

Christelle Téa
17/05/2017 - 03/07/2017
(Paris)

En savoir plus

Exposition à la une

Exposition à la une

Exposition à la une

De Sarajevo à Venise. Safet Zec
31/05/2017 - 22/07/2017
(PARIS)

En savoir plus

Vidéo à la une

Visite d'atelier - Philippe Cognée
Artiste : Philippe Cognée
Réalisateur : Guillaume de Roquemaurel
Durée : 4,06 ...

En savoir plus

Vidéo à la une

La révélation du geste
Artiste : Najia Mehadji
Réalisateur : Guillaume de Roquemaurel
Lieu : ...

En savoir plus

Vidéo à la une

Patrice Valota - Blooms and Vanity Wax Paintings
Artiste : Patrice Valota
Réalisateur : Jennifer Lund et Christian ...

En savoir plus

Vidéo à la une

Ernest Breleur
Artiste : Ernest Breleur
Réalisateur : Vianney Sotes
texte : Dominique ...

En savoir plus

Produit à la une

Palettes, l’intégrale
Une collection de 50 films pour redécouvrir et comprendre 50 ...

En savoir plus

Produit à la une

Offre Découverte 6 mois
Offre découverte : pour 6 mois d'abonnement, soit 3 numéros ...

En savoir plus

Produit à la une

Tel Aviv IC
De Philippe Cognée. 2013, linogravure originale sur vélin d’Arches 270 gr., ...

En savoir plus

Produit à la une

Étude pour Extases (Marie de l’Incarnation)
De Ernest Pignon-Ernest. 2013, lithographie sur vélin d'Arches 270 gr. ...

En savoir plus

Produit à la une

Blue drips
De JonOne 2014, lithographie sur papier BFK Rives 270 gr. Deux versions ...

En savoir plus

Produit à la une

Seven Clouds
de Mark Brusse Seven Clouds. 2014, lithographie originale sur papier Hanemühle 300 g, ...

En savoir plus

Produit à la une

Autoportrait ancien 2015
De Carole Benzaken 2015, lithographie sur papier BFK Rives 270 gr. Dimensions ...

En savoir plus

Produit à la une

Étude pour Extases (Catherine de Sienne)
De Ernest Pignon-Ernest. 2015, impression numérique pigmentaire sur papier pur ...

En savoir plus

Produit à la une

Christian Lapie / Les Métamorphes
Christian Lapie / Les Métamorphes Éditions Art Absolument // 208 pages // ...

En savoir plus

Produit à la une

Numéro 76
Numéro 76 Mars/Avril 2017

En savoir plus

Actualités à la une

Zad Moultaka représente le Liban à la Biennale de Venise en 2017
Pour la 57e édition de la Biennale de Venise, l’artiste ...

En savoir plus

Entre le voir et le dire – La critique d’art des écrivains dans la presse symboliste en France de 1882 à 1906

Entre le voir et le dire – La critique d’art des écrivains dans la presse symboliste en France de 1882 à 1906



Acheter avec notre partenaire Amazon

Françoise Lucbert
Presses Universitaires de Rennes


Comment dire le voir? En d’autres termes, la peinture est-elle réductible au langage, a fortiori quand le symbolisme vante une esthétique non plus mimétique et naturaliste, mais suggestive, idéelle… Telle est la question que se posent les écrivains de la presse symboliste, et qu’expose cette version remaniée d’une thèse de doctorat. L’étonnante manne que constitue la critique des écrivains d’art, et l’abondance des “petites revues” qui apparaissent alors, firent de la critique, considérée comme un genre littéraire à part entière, le terrain de nombre de ses auteurs pour présenter leurs vues esthétiques, et s’exercer à la poésie. Car comme le démontre brillamment l’auteur, la critique doit non pas être un compte-rendu journalistique ou scientifique des expositions et du Salon, mais au contraire une transposition subjective, partiale et évocatrice de l’œuvre critiquée. Dénigrant les institutions culturelles, le modèle de l’artiste indépendant, hérité du Romantisme, refusant toute logique commerciale, et vivant en ascèse une véritable communion mystique avec son œuvre, est au cœur de ces nouvelles théories. Le lecteur découvrira ainsi sous la plume exaltée de ces écrivains de véritables perles stylistiques, mêlant néologismes saugrenus et insolites épithètes. Je conclurai par ce plaidoyer d’Albert Aurier publié dans le Moderniste Illustré, qui entend rejeter la glose des professionnels de l’art et laisser la parole aux artistes, résumant bien cette conception particulière de la critique : “Il y a assez longtemps qu’on fait de la critique avec des mots et des phrases. Nous espérons que nos lecteurs nous sauront gré de cette tentative et ne regretteront point les vieux oripeaux rhétoricards dont les salonniers d’hier et d’aujourd’hui ont l’habitude de costumer leur incompétence”.

Antoine Fonsagrive