Pour recevoir nos informations, inscrivez-vous à notre newsletter

Actuellement chez votre libraire et votre Marchand de journaux




Artiste à la Une

François Rouan
Eminemment plastique, l’art de François Rouan est le reflet d’une ...

En savoir plus

Artiste à la Une

Jean-François Millet
"Connaissance intuitive par les gouffres, son art de l'espace infini ...

En savoir plus

Artiste à la Une

Ai Weiwei
« Suis-je un artiste ? » s’interroge Ai Weiwei. « La ...

En savoir plus

Artiste à la Une

César
Si, au seul nom de César, surgit l’image d’une compression, ...

En savoir plus

Artiste à la Une

Pascal Convert
« La situation de l’art contemporain est difficile. La manière ...

En savoir plus

Artiste à la Une

Melvin Way
Avec l'exposition des œuvres des 14 nominés du Prix ...

En savoir plus

Artiste à la Une

Tahar Ben Jelloun
J’imagine que vous continuez d’écrire en parallèle de cette relativement ...

En savoir plus

Artiste à la Une

Philippe Chancel
En poussant les portes de la Corée du Nord, Philippe ...

En savoir plus

Artiste à la Une

Nicolas Régnier
Alors, du Caravage on aimera retrouver en Régnier la lumière ...

En savoir plus

Exposition à la une

Outsider Art -Art Brut -
26/10/2017 - 02/12/2017
(Paris)

En savoir plus

Exposition à la une

Exposition à la une

Anselme Boix-Vives
25/11/2017 - 11/03/2018
( Chambéry)

En savoir plus

Exposition à la une

Exposition à la une

Malick Sidibé, Mali Twist
20/10/2017 - 25/02/2018
(Paris)

En savoir plus

Exposition à la une

Afrique d'Aujourd'hui
14/10/2017 - 14/01/2018
( Bourg-en-Bresse)

En savoir plus

Exposition à la une

César. La rétrospective
13/12/2017 - 26/03/2018
(Paris)

En savoir plus

Exposition à la une

Exposition à la une

YAZID OULAB. L'Espace de la pensée
15/12/2017 - 27/01/2018
(Paris)

En savoir plus

Exposition à la une

Vidéo à la une

Visite d'atelier - Philippe Cognée
Artiste : Philippe Cognée
Réalisateur : Guillaume de Roquemaurel
Durée : 4,06 ...

En savoir plus

Vidéo à la une

La révélation du geste
Artiste : Najia Mehadji
Réalisateur : Guillaume de Roquemaurel
Lieu : ...

En savoir plus

Produit à la une

Palettes, l’intégrale
Une collection de 50 films pour redécouvrir et comprendre 50 ...

En savoir plus

Produit à la une

Offre Découverte 6 mois
Offre découverte : pour 6 mois d'abonnement, soit 3 numéros ...

En savoir plus

Produit à la une

Tel Aviv IC
De Philippe Cognée. 2013, linogravure originale sur vélin d’Arches 270 gr., ...

En savoir plus

Produit à la une

Étude pour Extases (Marie de l’Incarnation)
De Ernest Pignon-Ernest. 2013, lithographie sur vélin d'Arches 270 gr. ...

En savoir plus

Produit à la une

Blue drips
De JonOne 2014, lithographie sur papier BFK Rives 270 gr. Deux versions ...

En savoir plus

Produit à la une

Seven Clouds
de Mark Brusse Seven Clouds. 2014, lithographie originale sur papier Hanemühle 300 g, ...

En savoir plus

Produit à la une

Autoportrait ancien 2015
De Carole Benzaken 2015, lithographie sur papier BFK Rives 270 gr. Dimensions ...

En savoir plus

Produit à la une

Christian Lapie / Les Métamorphes
Christian Lapie / Les Métamorphes Éditions Art Absolument // 208 pages // ...

En savoir plus

Produit à la une

Sans titre
De Ayman Baalbaki. 2017,lithographie sur papier BFK Rives 270 gr ...

En savoir plus

Actualités à la une

Ouverture de l'Espace Art Absolument le 14 septembre 2017
Nous sommes heureux de vous annoncer l'ouverture de notre Espace ...

En savoir plus

Bernard Faucon

Bernard Faucon



Acheter avec notre partenaire Amazon

Christian Caujolle
Éditions Actes Sud


Il est rare qu’un artiste décide de mettre un terme à son œuvre. C’est ce qu’a pourtant fait le photographe Bernard Faucon en 1995. “Il fallait bien un jour que je donne une réalité à ma prétention d’en finir, à mon obsession de clore. C’est devenu La Fin de l’Image”. Ainsi, après une trentaine d’années de travail et avoir compté comme l’un des tout premiers à réaliser ce qu’on a appelé des “images fabriquées”, Faucon décidait-il d’arrêter toute production photographique. Si l’histoire de ce médium s’est dès lors trouvée orpheline d’une démarche unique en son genre, elle gagnait aussi par là l’inédit d’une attitude face à la création comme il en existe très peu. On pourra toujours gloser sur les raisons d’un tel parti pris, mais l’avantage que l’analyse critique peut en tirer est l’appréhension qu’il offre de pouvoir contempler tout l’œuvre dans une extension et une complétude absolues. Aussi l’ouvrage qu’a édité Actes Sud se présente-t-il comme un catalogue raisonné – et le premier du genre concernant le travail d’un photographe. Il est surtout l’occasion de prendre la pleine mesure de la démarche d’un artiste en quête d’un monde rêvé, entre une première série d’images réalisée dans les années soixante – Le temps d’avant– et sa clôture. Si les compositions que Bernard Faucon a conçues, notamment celles avec ses mannequins, ont su s’imposer comme l’illustration de la quête d’un ailleurs, c’est qu’elles sont fortes d’un idéal de beauté pure et innocente qui appartient à l’homme en son for intérieur. Qui lui est consubstantiel. Non seulement l’œuvre, immense et limitée, de Bernard Faucon a su régénérer une pratique en lui conférant une dimension nouvellement plasticienne mais elle compte parmi ces événements, tout à la fois fabuleux et merveilleux, qui qualifient une époque tout en la transfigurant.

Philippe Piguet