Pour recevoir nos informations, inscrivez-vous à notre newsletter

Actuellement chez votre libraire et votre Marchand de journaux




Artiste à la Une

François Rouan
Eminemment plastique, l’art de François Rouan est le reflet d’une ...

En savoir plus

Artiste à la Une

Jean-François Millet
"Connaissance intuitive par les gouffres, son art de l'espace infini ...

En savoir plus

Artiste à la Une

Ai Weiwei
« Suis-je un artiste ? » s’interroge Ai Weiwei. « La ...

En savoir plus

Artiste à la Une

César
Si, au seul nom de César, surgit l’image d’une compression, ...

En savoir plus

Artiste à la Une

Pascal Convert
« La situation de l’art contemporain est difficile. La manière ...

En savoir plus

Artiste à la Une

Melvin Way
Avec l'exposition des œuvres des 14 nominés du Prix ...

En savoir plus

Artiste à la Une

Tahar Ben Jelloun
J’imagine que vous continuez d’écrire en parallèle de cette relativement ...

En savoir plus

Artiste à la Une

Philippe Chancel
En poussant les portes de la Corée du Nord, Philippe ...

En savoir plus

Artiste à la Une

Nicolas Régnier
Alors, du Caravage on aimera retrouver en Régnier la lumière ...

En savoir plus

Exposition à la une

Outsider Art -Art Brut -
26/10/2017 - 02/12/2017
(Paris)

En savoir plus

Exposition à la une

Exposition à la une

Anselme Boix-Vives
25/11/2017 - 11/03/2018
( Chambéry)

En savoir plus

Exposition à la une

Exposition à la une

Malick Sidibé, Mali Twist
20/10/2017 - 25/02/2018
(Paris)

En savoir plus

Exposition à la une

Afrique d'Aujourd'hui
14/10/2017 - 14/01/2018
( Bourg-en-Bresse)

En savoir plus

Exposition à la une

César. La rétrospective
13/12/2017 - 26/03/2018
(Paris)

En savoir plus

Exposition à la une

Exposition à la une

YAZID OULAB. L'Espace de la pensée
15/12/2017 - 27/01/2018
(Paris)

En savoir plus

Exposition à la une

Vidéo à la une

Visite d'atelier - Philippe Cognée
Artiste : Philippe Cognée
Réalisateur : Guillaume de Roquemaurel
Durée : 4,06 ...

En savoir plus

Vidéo à la une

La révélation du geste
Artiste : Najia Mehadji
Réalisateur : Guillaume de Roquemaurel
Lieu : ...

En savoir plus

Produit à la une

Palettes, l’intégrale
Une collection de 50 films pour redécouvrir et comprendre 50 ...

En savoir plus

Produit à la une

Offre Découverte 6 mois
Offre découverte : pour 6 mois d'abonnement, soit 3 numéros ...

En savoir plus

Produit à la une

Tel Aviv IC
De Philippe Cognée. 2013, linogravure originale sur vélin d’Arches 270 gr., ...

En savoir plus

Produit à la une

Étude pour Extases (Marie de l’Incarnation)
De Ernest Pignon-Ernest. 2013, lithographie sur vélin d'Arches 270 gr. ...

En savoir plus

Produit à la une

Blue drips
De JonOne 2014, lithographie sur papier BFK Rives 270 gr. Deux versions ...

En savoir plus

Produit à la une

Seven Clouds
de Mark Brusse Seven Clouds. 2014, lithographie originale sur papier Hanemühle 300 g, ...

En savoir plus

Produit à la une

Autoportrait ancien 2015
De Carole Benzaken 2015, lithographie sur papier BFK Rives 270 gr. Dimensions ...

En savoir plus

Produit à la une

Christian Lapie / Les Métamorphes
Christian Lapie / Les Métamorphes Éditions Art Absolument // 208 pages // ...

En savoir plus

Produit à la une

Sans titre
De Ayman Baalbaki. 2017,lithographie sur papier BFK Rives 270 gr ...

En savoir plus

Actualités à la une

Ouverture de l'Espace Art Absolument le 14 septembre 2017
Nous sommes heureux de vous annoncer l'ouverture de notre Espace ...

En savoir plus

Growth - Prix Pictet

Growth - Prix Pictet



Acheter avec notre partenaire Amazon

TeNeues


La troisième édition du Prix Pictet a été lancée en juillet 2010 dans le cadre du festival de la photographie, les Rencontres d’Arles. Le thème de ce troisième volet est Growth, la croissance, qui embrasse des thèmes tels que l’économie, la démographie, la biologie ou éventuellement la spiritualité. Une spiritualité libre, désencombrée, non asservie aux dogmes. Résultat : un livre s’est formé réunissant un panel de photographes nostalgiques de la beauté du monde par l’utilisation de l’envers ou du négatif. Alphonse Allais ironisait à l’époque « je n’aime pas la nature car on la voit partout », ce qui aujourd’hui est plutôt l’inverse de l’idée que l’on s’en fait. En montrant le noir du monde, son versant absurde, ses dérives, ses éraillures, on pointe de manière paradoxale le manque de contrôle de la croissance démographique, et l’exploitation démesurée des ressources. Les photographies d’un artiste tel qu’Edward Burtynsky nous donnent à voir des paysages exubérants qu’on croirait pouvoir contenir dans une main et qui sont une vision des excès de l’industrialisation. A qui la faute ? Les images sont souvent déshumanisées comme si la cause, suggérée sans ses acteurs, nous livrait une vision anticipée d’une planète en perdition.

Caroline Hattiger