De Giotto à Corot. Six siècles de peinture

De Giotto à Corot. Six siècles de peinture : Bartholomeus Spranger. Venus et l'Amour, huile sur bois © Troyes, musée des Beaux-Arts et d’Archéologie. Photo C. Bell    De Giotto à Corot. Six siècles de peinture : Pierre Mignard, dit Le Romain. Autoportrait avec Saint Luc peignant la Vierge, huile sur toile © Troyes, musée des Beaux-Arts et d’Archéologie. Photo C. Bell    De Giotto à Corot. Six siècles de peinture : Charles Joseph Natoire. Danaé recevant Jupiter métamorphosé en pluie d'or, huile sur toile © Troyes, musée des Beaux-Arts et d’Archéologie. Photo C. Bell   


L'exposition


Cette première phase d’un chantier colossal, si finement menée par une science de la conservation à la fois exigeante et séductrice, autorise déjà la contemplation d’une collection superbe dont on attend avec impatience la révélation d’autres épisodes : sculptures, vitraux, arts modernes, décoratifs, industriels. Car reste un second fait pour titiller notre frustration : le corps central de l’ancienne abbaye Saint-Loup, édifiée en souvenir du miracle qui préserva la ville des hordes d’Attila, offre un terrain idéal au redéploiement d’une glyptothèque, pour le moment invisible, la troisième de France, incluant les fonds d’atelier Pierre Simart et Paul Dubois, la donation Eugène Piat, plus d’autres vertigineux vestiges…

Extrait de l'article de Vincent Quéau, publié dans le N°88 de la revue Art Absolument

Quand


15/03/2019 - 15/03/2020

Les artistes


 Retour     |      Haut de page