Pour recevoir nos informations, inscrivez-vous

Actuellement chez votre
Marchand de journaux




Artiste à la Une

Christian Lapie
Instruite par la puissance de forces tant naturelles que mémorables, ...

En savoir plus

Artiste à la Une

Léonard De Vinci
C’est sans doute par l’addition de ses champs d’investigation que ...

En savoir plus

Artiste à la Une

Bernard Frize
« Qu’est-ce que je peux faire avec un pinceau ? ...

En savoir plus

Artiste à la Une

Albert Marquet
S’il participe activement aux salons avec ses camarades de peinture, ...

En savoir plus

Artiste à la Une

Antony Donaldson
S’il ne fait pas partie de la promotion du Royal ...

En savoir plus

Artiste à la Une

Michael Ziegler
Si certains dessins résultent de ses propres expériences et souvenirs ...

En savoir plus

Artiste à la Une

Franz Hals
S’il commence par peindre un Banquet dans le parc (aujourd’hui ...

En savoir plus

Artiste à la Une

Vilhelm Hammershøi
Cet enfermement en un Nord intérieur, Hammershøi l’emprunte à la ...

En savoir plus

Artiste à la Une

Loïc Le Groumellec
"La question de la surface, c’est l’essentiel pour moi. Tout ...

En savoir plus

Artiste à la Une

Jacqueline de Jong
"J’aime à dire que je travaille sur des faits divers. ...

En savoir plus

Artiste à la Une

Monique Frydman
À partir des années 1980, Monique Frydman renonce à la ...

En savoir plus

Artiste à la Une

Catherine Poncin
Membre pendant six ans de l’association Photolangage, créée par le ...

En savoir plus

Artiste à la Une

Zanele Muholi
« Tout ce que je veux voir, c’est la beauté, ...

En savoir plus

Exposition à la une

C'est Beyrouth
28/03/2019 - 28/07/2019
(Paris)

En savoir plus

Exposition à la une

Préhistoire, une énigme moderne
08/05/2019 - 16/11/2019
(Paris)

En savoir plus

Exposition à la une

Exposition à la une

Exposition à la une

Vidéo à la une

Philippe Cognée
Artiste : Philippe Cognée
Titre : Visite d'atelier
Réalisateur : Guillaume de ...

En savoir plus

Vidéo à la une

Najia Mehadji
Artiste : Najia Mehadji
Titre : La révélation du geste
Réalisateur ...

En savoir plus

Produit à la une

Offre Découverte 6 mois
Offre découverte : pour 6 mois d'abonnement, soit 3 numéros ...

En savoir plus

Produit à la une

Tel Aviv IC
De Philippe Cognée. 2013, linogravure originale sur vélin d’Arches 270 gr., ...

En savoir plus

Produit à la une

Volute
De Najia Mehadji. 2013, lithographie sur vélin d'Arches 270 gr. Dimension : ...

En savoir plus

Produit à la une

Sans titre
De Ayman Baalbaki. 2017,lithographie sur papier BFK Rives 270 gr ...

En savoir plus

Produit à la une

Franta - Au plus près / Close up
Franta - Au plus près / Close up Éditions Art Absolument ...

En savoir plus

Produit à la une

Christian Lapie / Le Souffle du temps
Christian Lapie / Le Souffle du temps Éditions Art Absolument ...

En savoir plus

Actualités à la une

Espace Art Absolument
Depuis son ouverture en septembre 2017 dans le 13e arrondissement ...

En savoir plus

Roux ! de Jean-Jacques Henner à Sonia Rykiel

Roux ! de Jean-Jacques Henner à Sonia Rykiel : La Liseuse, 1883 Huile sur toile, 94 × 123 cm Paris, musée d’Orsay, en dépôt au musée national Jean-Jacques Henner © RMN-Grand Palais (musée d’Orsay) / Hervé Lewandowski    Roux ! de Jean-Jacques Henner à Sonia Rykiel : Jean-Paul Gaultier Création spéciale pour Sonia Rykiel, 2008, Feutre sur papier, 21 cm × 29,5 cm Collection privée Nathalie Rykiel © Jean-Paul Gaultier   

30/01/2019 - 20/05/2019
Site de l'exposition
Musée Jean-Jacques Henner
43 Avenue de Villiers
75017 Paris


Localisez

Couleur de tous les maux, le roux fut assimilé aux démons, à la perfidie et à la trahison. Les exemples en ce sens pullulent: la mythologie grecque fait du monstrueux Typhon, ennemi de toutes les divinités, un roux ; dans l’Egypte ancienne, le dieu du Mal Seth est roux lui aussi, de même que Judas chez les chrétiens. Et s’il est de mauvais présage de croiser un roux dans l’Antiquité, le Moyen-âge l’assimile au diable et à la sorcellerie. Au XIXe siècle, Danaé devient une femme voluptueuse et sensuelle ainsi coiffée dans la peinture de Gustav Klimt, de même que pour des écrivains comme Zola dans Nana, la rousseur renvoie à la chevelure d’une femme fatale à la fois fascinante et démoniaque. C’est aussi la parure des muses et artistes, de Botticelli choisissant ses modèles selon ce critère, à Sarah Bernhardt et Loïe Fuller.
Si cette exposition a vu le jour, c’est que la lueur fauve fut un recours pour Jean-Jacques Henner pour faire valoir la pâleur du teint de ses héroïnes dans ses tableaux et sanguines. Sous son trait, les chevelures d’Andromède, d’Hérodiade ou de Judith flamboient. Plus tard, l’éternelle blondeur d’Eve se transforme en reflets d’incendie dans son Adam et Eve trouvant le corps d’Abel. Au delà d’Henner, la directrice de l’établissement Marie-Cécile Forest propose de revenir sur la perception de cette couleur dans son ensemble, de son acception maléfique à sa connotation actuelle d’excentricité et d’affirmation de soi. D’une crête rousse sur un masque primitif Kepong incarnant la sauvagerie au roux provocateur à la Bowie sur une couverture d’album, les réactions culturelles vis-à-vis du roux se construisent sur des stéréotypes négatifs dus à une méfiance instinctive envers ce qui fait exception. D’un point de vue plastique, cet éclectisme – peintures, affiches, photographies, films ou dessins sont exposés – permet de constater la force de cette couleur, qu’elle renforce l’éclat de teintes en camaïeu dans un portrait de Jeune femme de Renoir ou qu’elle soit rehaussée par le noir d’un croquis au feutre réalisé pour le défilé-hommage à Sonia Rykiel.

Emma Noyant