ST-ART

ST-ART   :   

Quand


15/11/2019 - 17/11/2019

La foire


Cette année, on ne trouvera pas d’institution mais une ouverture au design. Pourquoi ce changement ?
En France, les foires de design restent assez récentes mais les designers et les plasticiens ont des préoccupations souvent communes. À ST-ART, ce dialogue, qui n’est pas celui des antiquités ou du vintage, est porté par plusieurs exposants, comme L’Équipée, dont le studio est basé à Nairobi et qui sort des idées préconçues sur le design en Afrique. Steven Riff, dont la galerie The Sloughis est basée à Strasbourg et à Bologne en Italie, fait vivre cet échange avec des pièces pour lesquelles ont pu collaborer des artistes comme Matta, Man Ray ou Allen Jones. Il y a également une exposition autour de l’assise, qui réunit des chaises de designers importants encore éditées aujourd’hui et la vision qui en existe dans des tableaux peints à l’époque de leur création.

Parmi les galeries, certaines constituent-elles pour vous un « socle » pour la foire ? Pascal Gabert, Geneviève Mathieu, AD Galerie sont présents chaque année depuis 2015 au moins, par exemple…
En effet, certaines galeries sont là depuis longtemps et ont pu former leurs collectionneurs : nous avons 30 à 40 % de renouvellement chaque année parmi les 80 exposants environ. Cela permet de faire voir d’autres artistes, ce que les galeries « habituées » font également, en revenant avec certains artistes que le public connaît et apprécie et le travail d’un nouvel artiste. Car c’est le but d’une foire comme la nôtre que de faire des découvertes.


Extrait de l'entretien avec Patricia Houg publié dans le N°90 de la revue Art Absolument.


 Go back     |      Back on the top